aanmelden
Ortega D538-4
acoustic bass guitar
Guitare 01-12-2016
Les guitares basses acoustiques ne sont peut-être pas les instruments les plus pratiques qui soient, mais elles possèdent un caractère tout à fait particulier … comme c'est d'ailleurs le cas de cette Ortega D538-4, dont le prix brut conseillé est de 449 euros.
door: Martin Zand Scholten

Quand il s'agit de savoir dans quelle mesure les guitares basses acoustiques sont pratiques ou pas, les avis parmi les bassistes sont divisés. Car en fait, à quoi cet instrument est-il exactement destiné ? On peut voir la la guitare basse acoustique comme une variante pratique de la contrebasse, mais la différence en volume (sonore) est importante : ce n'est pas pour rien qu'elles sont pratiquement toutes équipées d'un micro et d'un bon préampli. Par ailleurs, à part la Takamine TB10, il est impossible de les jouer avec un archet. Doit-on donc penser qu'il convient de considérer la guitare basse acoustique comme la proche parente de la guitare 'country & western', partout chez elle, que ce soit dans un grenier ou devant un feu de camp, ou encore sur la plage ? C'est certainement vrai, et c'est en cette qualité qu'elle s'est frayé une place de choix dans la musique pop acoustique. Mais il faut également la tenir en haute estime pour une autre raison : elle possède un son qui lui est tout à fait propre.

 

Ortega D538-4

Ortega est un constructeur allemand d'instruments acoustiques qui sont produits en Chine. A côté de guitares à cordes en nylon et d'instruments de 'bluegrass' comme des banjos et des mandolines, la marque excelle aussi dans le domaine des guitares basses acoustiques et des ukulélés. La basse que nous avons reçue pour notre test fait partie d'une série créée cette année, la 'Deep Serie', dont elle est le modèle le plus simple : une table d'harmonie en épicéa (ce qui favorise la fermeté et la projection du son), un corps en acajou, et un manche lui aussi en acajou, surmonté par une touche en palissandre. Le corps se caractérise par une profondeur de 122 mm, ce qui peut permettre de penser que l'accent n'est pas mis uniquement sur le côté électrique de l'instrument, mais aussi sur son potentiel "pur acoustique", non amplifié. Cette D538-4 possède un diapason de 32", soit 812 mm : il s'agit donc d'un diapason moyen, ce qui permet à la basse de n'être ni trop grande, ni trop difficile à manipuler.

La partie électronique se compose d'un micro piézo et du préampli Ortega MagusPro-NL, avec accordeur intégré, le tout étant logé dans l'éclisse supérieure. Le panneau des commandes comprend des potentiomètres pour le master volume, ainsi que pour une égalisation à trois bandes, qui amplifie ou atténue les basses, les médiums et les aiguës. Il y a aussi un petit inverseur de phase qui contribue à lutter contre le feedback, s'il y a lieu.

 

Utilisation

Lorsqu'on joue sur une guitare basse acoustique, on est toujours confronté à un certain nombre de défauts qui semblent inévitablement liés à ce type d'instrument. Le corps est relativement volumineux, et de ce fait, on ne voit pas bien la touche. Pour pallier ce problème, on a tendance à tenir l'instrument de biais, ce qui implique que les bords de l'instrument compriment l'avant-bras de manière désagréable. Et il en va de même en position debout, quand on joue avec une bandoulière.

La cheville qui permet d'attacher la bandoulière du côté du manche est, comme c'est l'habitude pour les guitares acoustiques, fixée sur le talon et se trouve donc passablement dans le chemin lorsqu'on doit jouer vers les positions les plus aiguës, à partir de la douzième ou de la treizième case. De plus, la D538-4 possède un chevalet fixe en bois, doté d'un sillet "monobloc" qui ne peut pas être réglé : la hauteur des cordes ne peut être modifiée que via la tige de renfort du manche. Si l'on veut donc avoir des cordes plus proches de la touche, il faudra tendre cette tige plus fortement. Notons au passage qu'elle est très facilement accessible et qu'elle fonctionne bien.

Pour terminer, venons-en au son. Non amplifié, le son acoustique est impeccablement équilibré, et grâce à la caisse généreusement dimensionnée, le volume sonore est suffisant pour bien s'entendre dans sa chambre et pour jouer avec d'autres musiciens. Si on désire plus de volume, l'excellent système d'amplification est là pour ça … Mais quand elle est amplifiée, cette guitare basse est facilement sujette au feedback : elle exige beaucoup de réglages et d'attention. L'inverseur de phase n'est certainement pas un élément superflu dans le circuit électrique, mais ce n'est pas non plus la "panacée universelle" : la prudence reste donc de mise …

 

Conclusion

Une guitare basse acoustique - et cette D538-4 ne constitue pas une exception ! - ne peut pas, en matière de confort de jeu et de sensibilité au feedback, rivaliser avec une basse électrique à corps plein. Mais par contre, il est clair que cette Ortega possède un son qui lui est propre, très beau et particulièrement profond. Si juste après, vous repassez à la basse électrique, vous entendrez vraiment la différence : une guitare basse acoustique possède vraiment une "pêche" incroyable dans les graves ! Du coup, il est assez difficile de tirer une conclusion qui tienne la route. Mais étant donné le son, le prix et le diapason médium, avec en plus l'avantage de disposer d'un instrument acoustique utilisable en tous lieux, cette D538-4 me paraît être une véritable aubaine : vous pouvez relever le défi sans la moindre crainte !