aanmelden
Korg Microkorg S
keyboard-synthesizer/vocoder
Clavier 19-01-2017
Korg vole régulièrement la vedette en sortant de nouvelles répliques analogiques d'anciens synthés. Mais le MicroKorg est un modèle Korg qui, sans faire de bruit, est en production déjà depuis 15 ans et qui se vend encore bien. Après le modèle XL, voici que la firme débarque maintenant avec une nouvelle version : le modèle "S", tout de blanc vêtu. Il est donc temps de refaire connaissance …
door: Ruud Lekx

Pour certains synthés, il est difficile de trouver de bonnes démos sur Youtube, mais si vous tapez "MicroKorg", vous allez être occupé pendant des mois avec plus de 30.000 hits ! Le synthé original existe déjà depuis des années et on le rencontre vraiment partout, que ce soit dans les home-studios ou les plus grandes scènes de concert. Bref, on se rend compte que c'est du bon boulot, c'est évident.

Cette longue durée de vie est tout à fait curieuse quand on sait que le MicroKorg est de conception digitale et qu'en général, cette technologie évolue très rapidement, à telle enseigne qu'un synthé est techniquement dépassé après seulement deux ans ! Mais pas le MicroKorg : la preuve, c'est que cette nouvelle version S renferme toujours les mêmes composants que le modèle original. Korg peut s'échiner à inonder le marché analogique avec des modèles tels que le Minilogue, le Volca ou que sais-je encore … Il n'empêche que ce sont des synthés comme le MicroKorg qui permettent à la marque de payer ses factures en fin de mois !

Ceci étant dit, c'est évidemment une bonne idée que de penser à opérer un lifting de temps à autre, et même sur ses propres bestsellers. Rien de plus simple : quelques nouvelles fonctions en plus, une nouvelle couleur, bref, juste ce qu'il faut pour "recoller au peloton". Il semble que ce soit précisément la démarche suivie par Korg pour cette nouvelle version S. Et après tout, pourquoi pas ? Never change a winning team (ne changez jamais une équipe qui gagne !): ce proverbe est certainement d'application ici aussi, et la première chose qui saute aux yeux quand on se retrouve en studio avec ce MicroKorg S, c'est à quel point cette machine fonctionne bien, "sonne" bien, et à quel point elle réagit rapidement et agréablement.

 

Non, ce n'est pas un bug, Monsieur !

Mais tout d'abord, voyons un peu ce que l'arrivée du MicroKorg S (585 euros) amène de neuf. Eh bien, en fait, euh … peu de choses ! Il y a une banque de présélections supplémentaire, un élément toujours le bienvenu. A présent, il y a également place pour vos propres sonorités sans devoir écraser les présélections usine. C'est aussi une bonne chose, car contrairement à beaucoup de synthés, ces dernières sont tout à faits exploitables.

Ensuite, il nous faut parler, naturellement, de la couleur blanche. Certes, cela rend le synthé mieux visible sur scène et aussi, un peu plus "dans le coup", mais par ailleurs, j'ai en ma possession d'autres appareils blancs, et je peux dire que ceux-ci présentent beaucoup plus vite un aspect défraîchi, ou même, qu'ils jaunissent carrément quand il s'agit de plastique. Ceci dit, les petites parois latérales en bois sont toujours très jolies.

Mais le changement le plus important a ceci de particulier que je ne suis pas encore arrivé à me décider vraiment pour savoir s'il est pratique ou pas ! Car en fait, sous le clavier, Korg a installé 3 haut-parleurs, de sorte que désormais, le synthé peut directement fonctionner sans un ampli ou un casque. La firme annonce même fièrement que l'on peut "sentir" les notes graves quand on joue : eh oui, ce n'est pas un bug, c'est une … caractéristique, oui Monsieur ! Pour ma part, d'une part, je trouve cela utile d'avoir des haut-parleurs, et ce, en particulier si l'on se souvient que le MicroKorg peut fonctionner sur piles : cela le rend donc portable et autonome à 100 %, ce qui est un rêve pour tous les musiciens de rue. Mais cette qualité peut aussi être exploitée en vacances, ou dans tout autre lieu où l'on doit se couper du monde extérieur avec un casque : maintenant, le MicroKorg est audible, tout en vous laissant la faculté de rester en contact avec autrui. Ceci précisé, le fait de savoir si votre entourage est à même d'apprécier vos ritournelles est une tout autre question !

 

Avec ou sans les haut-parleurs ?

Mais d'autre part, dans les conditions normales où on utilise un synthé - autrement dit, en studio ou sur scène - on n'en a "rien à cirer", de ces haut-parleurs ! Pire que cela, ils ont même un côté franchement irritant : dans mon studio, j'ai même laissé en permanence un jack "bidon" dans la sortie casque, car c'est la manière la plus directe de déconnecter les haut-parleurs. Jusque-là, je pensais donc cet apport de haut-parleurs inutile … jusqu'au moment où, avec deux amis, l'idée nous est venue spontanément d'aller faire une jam session dans le jardin avec deux guitares acoustiques … et le MicroKorg ! Et tout d'un coup, cela devenait génial d'avoir des haut-parleurs intégrés ! Finalement, je pense que ce n'est pas une mauvaise chose : c'est sympa quand on en a besoin, et ce n'est pas gênant quand on n'en a pas besoin.

Pourtant, en fait, il y a une seule chose que j'aurais ardemment souhaitée, c'est voir Korg inclure dans les nouvelles possibilités de son appareil une connexion USB ! De nos jours, tout - et même le reste ! - possède une prise USB, et j'imagine donc que par ce moyen, on aurait pu mettre à jour toutes sortes de choses, ou relier ce synthé à une DAW, etc. Par contre, le MicroKorg mérite de nouveau un bonus pour la présence de ses 3 connecteurs MIDI, y compris une vraie prise MIDI-THRU.

 

Une muse musicale

Au-delà de toutes ces considérations, le MicroKorg reste un super synthé, ce qu'il a toujours été : ses sons sont bons, il est polyvalent grâce à ses entrées audio et à son vocodeur intégré (qui est même livré avec son propre micro), et il est facile à utiliser : sur base de ma propre expérience, je n'ai d'ailleurs encore jamais dû consulter le manuel d'un MicroKorg ! Et en plus, c'est un "bourreau de travail" des plus efficaces : un synthé qui est toujours prêt à vous donner le son que vous cherchez, celui dont vous avez précisément besoin à tel ou tel moment.

On pourrait se livrer à toute une série de critiques : polyphonie réduite, petites touches, etc. Mais d'une manière ou d'une autre, ces caractéristiques sont un choix, et un choix qui génère des résultats. Et d'une manière ou d'une autre également, c'est un synthé qui vous inspire "des choses", ce qui est peut-être la qualité la plus importante d'un instrument de musique. J'ai chez moi des synthés qui peuvent faire cent fois plus, mais devant lesquels on reste parfois le regard fixe, en se disant : "Bon, et maintenant, je fais quoi ? " Tandis qu'avec le MicroKorg, on s'y met immédiatement, et à présent, il n'y a même plus d'excuses si on ne dispose pas d'un ampli … C'est, tout simplement, un appareil "facile", qui permet de produire de bonnes sonorités, et bien que le générateur sonore soit donc, du point de vue de sa technologie digitale, d'un âge "canonique", il a, encore toujours, un son aussi convaincant. Bien sûr, il aurait encore pu bénéficier de toute une série d'améliorations, depuis sa polyphonie (4 voix seulement, c'est vraiment risible en l'an de grâce 2016 !) à ses sorties "physiques", à ses effets, etc. Mais tout d'abord, le MicroKorg XL est là pour cela, et ensuite, la parfaite clarté est justement l'un des points forts du MicroKorg.

 

Conclusion

S'agit-il d'une "bonne" mise à jour ou pas ? Personnellement, je pense que oui : les fonctionnalités ont augmenté quelque peu, certaines petites aides pratiques ont été ajoutées, et le MicroKorg a toujours un look d'enfer ! Pour l'instant, Korg continue à produire Le MicroKorg "normal" et le XL+. Ce dernier, possède, par exemple, une polyphonie plus étendue. A présent, le premier est vendu très bon marché : la différence entre le Micro Korg normal et la version S est de 115 euros. Finalement, c'est à vous de décider si les fonctions supplémentaires du modèle S vous sont utiles ou pas. Mais il est évident que pendant encore pas mal de temps, le MicroKorg aura encore bien des choses à dire dans le petit monde des synthés !

 

LE VERDICT

 

+

 

- Un projet qui "date" un peu, mais qui est encore très actuel.

- Une banque de sons en plus, c'est toujours bien venu !

 

-

 

- Pas de connexion USB.